Articles

France Identité : à quoi va servir l’application public d’identité numérique ?

Avec l’avènement du numérique, de plus en plus de services publics et privés se digitalisent. Cependant, ces services en ligne nécessitent souvent une identification numérique pour accéder aux fonctionnalités. Beaucoup de facteurs accélèrent le besoin d’authentification et de vérification d’identité à distance. Hors ces démarches ont besoin d’être sécurisés pour éviter toute tentative d’usurpation et de fraude. C’est pour répondre à ce besoin que le gouvernement français a créé France Identité.

Une application pour prouver son identité en ligne

France Identité est une application qui permet à tout citoyen français de s’identifier en ligne de manière sécurisée et fiable. Actuellement en phase beta auprès de quelques testeurs, cette application permettra de prouver son identité en utilisant les données contenues dans sa carte d’identité électronique (CNIe mise en service en 2021) et stocké dans ladite Application sur son smartphone.

Le processus d’identification se veut simple et rapide. Une fois l’application téléchargée, l’utilisateur doit scanner sa pièce d’identité électronique puis la vérifier en scannant la puce NFC qu’elle contient grâce au capteur de son téléphone. Ensuite, l’utilisateur doit prouver qu’il en est le légitime propriétaire grâce à la reconnaissance faciale (biométrie) de son visage. Une fois son identité vérifiée, il pourra fournir la preuve de son identité (âge, nom, adresse) au besoin, grâce à son téléphone.

Quelles promesses

« La solution pour simplifier et sécuriser vos démarches […] Terminés les scans de carte d’identité » voilà les promesses de cette solution.

France Identité a été conçue pour offrir une solution d’identification en ligne fiable et sécurisée. Les utilisateurs de cette application bénéficient d’une sécurité accrue, car leur identité peut-être prouvée sans fournir les données précises de sa pièce, ni même sa pièce d’identité elle-même ! Cette solution permet donc de minimiser les échanges de données personnelles en particulier d’identité de manière a sécuriser l’accès aux services en ligne.

Prouver son âge, récupérer un colis : il sera désormais possible de faire ces démarches sans présenter sa pièce d’identité. La sécurité est donc renforcée car nous ne « donnons » par notre pièce et nos données d’identité à des personnes tierces qui peuvent être malveillantes. L’objectif final est de réduire le nombre d’usurpations d’identité et les conséquences qu’ils peuvent présenter à la fois pour les entreprises comme pour les personnes victimes.

En plus de la sécurité accrue et de la simplicité, France Identité offre également une solution de conformité aux normes européennes en matière d’identification électronique. Cette solution est conforme au règlement eIDAS de l’Union européenne, qui garantit l’interopérabilité et la reconnaissance mutuelle des identités électroniques au sein de l’Union.

Les limites du service

Malgré les promesses de France Identité, ce service comporte également des limites. Tout d’abord, la vérification d’identité doit nécessiter un face-à-face physique. Exit le 100% « à distance » promis initialement grâce à une reconnaissance faciale automatique. Le gouvernement a fait le choix d’abandonner cette solution au détriment de l’expérience utilisateur, qui doit rencontrer physiquement un agent pour valider son identité. Ainsi, la reconnaissance faciale via Intelligence Artificielle a été abandonnée au profit d’un enrôlement « classique » capitalisant sur une rencontre physique dont les modalités font l’objet d’expérimentations.

Cette application ne peut être utilisée que par des citoyens français, ce qui signifie que les étrangers résidant en France ne peuvent pas bénéficier de cette solution d’identification en ligne. Il nécessite un smartphone (iOS ou Android seulement) de dernière génération disposant de la technologie NFC pour pouvoir scanner sa carte.

Enfin, actuellement en test depuis plus d’un an, de nombreux bugs sont remontés sur certains smartphones qui laissent craindre une phase de test rallongée et une officialisation tardive. Pour l’heure, seuls 5000 testeurs bénéficient de l’application, bien loin de l’ambition des 20.000 au lancement de l’application.

En conclusion, France Identité est un programme prometteur porté par le gouvernement français qui permettra d’offrir une solution garantissant la totale maîtrise de ses données d’identité. Mais de nombreux points de frictions, dans l’expérience utilisateur comme dans la technologie utilisée risque de retarder le lancement officiel. Reste à savoir quel accueil les citoyens français réserveront à l’application : sera-t-il un succès ? L’application sera-t-elle massivement utilisée, devenant la norme en matière de justification d’identité ? Ou au contraire, sera-t-elle utilisée par une tranche marginale de la population ?

Auteur de l'article
Adrien

Adrien

Chargé de communication | Au sein de l'équipe Marketing de Netheos, je profite de ce blog pour partager avec vous toutes les dernières actualités de l'entreprise.
Partager l'article
Interview

Pierre Pontier, Directeur Général de Namirial France

Livres Blancs
Newsletter
Infographies